samedi 2 avril 2011

Le retour du vautour

D'accord, l'époque n'est pas vraiment à l'optimisme: chômage, précarité, crise financière, crise climatique, crise alimentaire, conflits à travers le monde, dictatures, corruption, individualisation de la société au détriment du collectif.... Mais ce n'est pas à cause de tout ça que l'on doit devenir complètement idiot et bêler devant le premier mouton qu'on rencontre.

C'est pourtant ce que certains font lorsqu'ils donnent du crédit à des personnalités comme Eric Zemmour. Et se vacciner contre de telles personnes est nécessaire aujourd'hui si justement on veut avoir un esprit libre et indépendant. Certains me répondront qu'il a le droit de parler grâce à la fameuse liberté d'expression (qu'on utilise à tout va aujourd'hui, même si c'est pour dire des conneries plus grosses que soi, et encore plus si les sources ne sont même pas vérifiées). On a d'ailleurs voulu mettre Stéphane Guillon dans le même panier que cette sinistre personne. La grande différence, c'est que Guillon est un humoriste spécialiste du cynisme et de l'humour noir, faisant exploser son talent pour asséner à certains des vérités qui font mal à entendre (et en plus on en rigole vraiment). Moralité: on a le droit et le devoir de rire de tout, mais on ne peut pas dire tout et n'importe quoi.

Au départ, j'ai cru comme tout le monde que Zemmour se reconvertissait dans l'humour (un humour à la Dieudonné quoi, provocateur, raciste, faisant monter sur scène des négationnistes de la Shoah, étant soutenu par des groupes extrémistes au Liban et en Palestine demandant l'éradication d'une certaine communauté, bref un humour....qui n'est en fait plus de l'humour vu qu'il pense vraiment ce qu'il dit). Mais malheureusement Zemmour est un critique littéraire, cinématographique, et musical qui a la particularité de prendre un certain plaisir pervers à humilier les personnes en face de lui. Récemment condamné pour incitation à la haine raciale et élevé au rang de saint patron des martyrs de la liberté d’expression par un parti républicain populaire de droite, Eric Zemmour avait déclaré: "En banlieue, tous les trafiquants sont des noirs et des arabes, c'est un fait". D'abord, comment peut-on dire que c'est un fait lorsqu'il n'y a aucunes statistiques sur le sujet. Il aurait été plus judicieux et surtout plus juste de dire qu'en banlieue, une minorité très défavorisée (où on peut trouver toute sorte de Français: qu'ils soient blancs, noirs, beurres, jaunes, on s'en fout à la limite) tombe dans la délinquance et le trafic de drogue notamment. Clairement exprimée ainsi, la phrase de notre adoré critique signifie, tous les noirs et arabes dans les cités sont des méchants qu'il faut punir, les blancs eux sont tous des gentils.

Eric Zemmour n'est en fait que la caricature du raciste de base. Fils d'immigré, ayant souffert de par ces origines de l'antisémitisme et du nazisme, il se complait à réveiller dans les cerveaux de certains de nos concitoyens nostalgiques de Vichy et du IIIème Reich des pulsions d'un autre âge. Tout le monde dansait en boîte à l'époque sur le célèbre tube "Maréchal nous voilà" en pointant le bras vers le ciel en guise de chorégraphie. En même temps, c'est tellement facile d'être méchant. C'est vrai, pourquoi se fatiguer à être ne serait-ce qu'une fois respectueux. Ils font vraiment chier ses défenseurs des droits de l'homme (déjà qu'on a les écolos sur le dos).

Très sérieusement, on peut difficilement être à l'aise avec les soutiens de Zemmour qui se trouvent plutôt vers le côté obscur de la droite. Mais bon, de toute façon, il n'en est pas vraiment à son premier coup d'éclat. Voici quelques exemples qui m'ont immunisé à vie de ce vautour. C'est vrai qu'il a le même regard et sourire que l'animal avant de dépecer son cadavre, mais même un vautour n'est pas aussi cruel puisqu'il ne s'attaque qu'aux animaux morts et en putréfaction (alors que Zemmour lui s'attaque directement à l'animal vivant). 


Rappelons en ce lieu mes frères ses saintes paroles empreintes de douceur et d'humanisme:

Selon lui les arabes ne savent soit-disant pas lire et n'ont aucune culture (on a du apprendre les chiffres et la science mathématique pour rien alors, sans compter les nombreux scientifiques dits arabes qui nous ont permis de sortir de l'obscurantisme religieux qui prévalait au Moyen-âge, même si après ça nos rois n'ont pas forcement rendus plus heureux le peuple_période par ailleurs chérie de notre cher critique et où je l’imagine très bien dans le rôle du grand inquisiteur_).

Toujours selon ce très saint homme, la femme n'est soit disant destinée qu'à être une prostituée, une dévergondée qui restera toujours inférieure à l'homme (je plains sa propre femme, et souhaite pour son bien-être qu'elle soit sourde et qu'elle ne sache pas lire sur les lèvres....même si du coup un prêtre soutenu par sa hiérarchie aurait pu en abuser)

Selon lui, il faut rétablir la peine de mort, abolir la liberté de la presse et le droit d'avorter librement (au XXIème siècle, à l'heure où nous devons nous battre pour nos libertés et défendre notre humanisme, ces idées sont novatrices et porteuses d'un amour fou pour le genre humain). Pourquoi ne pas aller plus loin, et légaliser la torture (pas les animaux on le fait déjà, mais sur les humains évidemment, même si certains ne se gêne pas pour le faire dans d'autres pays avec l'aval de grandes puissances). On pourrait également  emprisonner tous ceux qui s'opposent au pouvoir (à la Bastille et qu'on leur coupe la tête !) et légaliser le viol. Enfin, grâce tous les morts que ce retour à l'archaïsme pourra amener, le vautour pourra dépecer enfin du cadavre (à défaut, cela explique sans doute pourquoi il s'exerce sur les vivants).

Evidemment c'est facile de dire qu'il faut envoyer les flics et l'armée dans les cités quand on ne fait que regarder Julie Lescaut et Carré Viiip sur TF1. Mais ce qui est le plus choquant, c’est que nos politiciens donnent du crédit à des personnalités aussi controversées en ne se battant plus sur des programmes, mais en se battant sur les origines de l'autre ou sur les erreurs qu'il aurait pu faire dans sa jeunesse, tout en empiétant avec de grosses chaussures dégueulasses la vie privée et les libertés individuelles de chacun. Puis, c'est aussi facile de parler de la défense des droits de l'homme lorsqu'on fait du trafic d'armes et qu'on vend notre sale technologie nucléaire à d'autres pays (après on fait semblant de gueuler qu'untel ou untel veut développer l'armement atomique tout en soutenant les pires régimes dictatoriaux).

Et tout ça pour faire quoi ? Du blé et encore plus de blé....qui ne nourrira même pas les êtres humains qui crèvent de faim, de soif, et que nous sommes les premiers à expulser de notre pays car nous ne comprenons pas pourquoi ils viennent en France, pays des droits de l'homme, de la révolution, et des libertés. Laissons ces obscurs crétins se complaire dans un intellectualisme qui ne fait pas avancer les choses, bien au contraire. Battons-nous pour de plus grandes causes, mais ensemble, sans tomber dans le piège de la division et du chaos perpétuel dans lequel certains voudraient nous faire tomber.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire